Loading...

Thursday, December 13, 2007

Omar Hadrami: Le désarroi du Polisario l'a poussé à verser dans la propagande politique à travers l'organisation de son congrès

Le désarroi et l'incapacité du Polisario à présenter aux sahraouis une alternative acceptable ont poussé ce mouvement à verser dans la propagande politique à travers l'organisation de son prétendu congrès à Tifariti, située dans la zone tampon au Sahara marocain, a indiqué M. Mohamed Ali El Admi (Omar Hadrami).
Le Polisario tente d'exercer des pressions sur les Nations Unies en limitant la liberté de circulation des membres de la MINURSO dans la zone tampon, en y construisant des camps et en y amenant des délégations, a précisé jeudi M.Mohamed Ali El Admi, un des fondateurs du front du Polisario, dans des déclarations à la deuxième chaîne de télévision nationale "2M", diffusées lors de son journal de la mi-journée.
Il a indiqué que ces "congressistes" seront installés sous des tentes, privés de tous les moyens de communication avec l'extérieur, et que leurs mouvements seront limités dans l'attente de la venue d'une délégation algérienne de haut niveau et d'autres délégations étrangères qui tenteront de les rallier à la thèse de la direction du Polisario, mise en place par l'Algérie.
Et d'ajouter que le Polisario a invité à ce prétendu congrès des participants choisis par Mohamed Abdelaziz de Mauritanie et d'Algérie, soulignant que les artisans de l'ascension de Mohamed Abdelaziz à la direction du Polisario prendront également part à ce congrès.
Le pouvoir de décision, a-t-il poursuivi, n'est pas entre les mains de la direction du Polisario, relevant que c'est l'Algérie qui décide à la place du Polisario.
D'autre part, M. Mohamed Ali El Admi a considéré que le projet d'autonomie présenté par le Maroc pour le règlement de la question du Sahara constitue un modèle dans la gestion démocratique des affaires locales, en particulier dans les provinces sahariennes.
Rabat, 13/12/07-MAP.

No comments: