Loading...

Tuesday, December 11, 2007

Genève : Une association sahraouie appelle la Communauté internationale à mettre fin au calvaire des séquestrés de Tindouf

L'Association "ARRAI", basée à Dakhla, a lancé lundi à Genève un appel pressant à l'ensemble de la Communauté internationale et plus particulièrement au Conseil des droits de l'homme (CDH), afin de "mettre un terme de manière définitive au calvaire intenable que vivent les populations sahraouies séquestrées depuis plus de trois décennies dans les camps de Tindouf, en Algérie".
Dans un communiqué publié à l'occasion du lancement des célébrations du 60-ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, l'association déplore "les formes les plus abominables de tortures" dont ces populations sont victimes depuis plus de trois décennies.
"ARRAI" dénonce également "la situation dramatique de familles séparées, de milliers d'enfants contraints de subir l'exil forcé vers d'autres continents sous prétexte d'études, alors qu'en réalité ce n'était qu'un rendez-vous avec les travaux forcés à longueur de journée dans les champs de culture de la canne à sucre et du tabac cubain" .
"Déracinée culturellement, meurtrie dans sa chair et dans sa dignité humaine, la population sahraouie séquestrée à Tindouf, sur le territoire algérien, a toujours espoir que les forces éprises de paix, de démocratie et de liberté useront de davantage de pressions afin de les libérer de cette sempiternelle séquestration", souligne le communiqué.
L'Association "ARRAI" exhorte le Secrétaire général de l'ONU et le Président du CDH à mettre tout en oeuvre afin que "les familles séparées se réunissent définitivement surtout que le Maroc a ouvert la voie à un retour digne par une initiative saluée par la Communauté internationale dans son ensemble et qualifiée par l'ONU de "crédible et sérieuse", précise la même source.
Genève 11/12/07-MAP

No comments: