Loading...

Wednesday, December 26, 2007

Khatt Achahid: "l'actuelle direction du Polisario est illégitime et ne peut négocier au nom des Sahraouis"

L'actuelle direction du Polisario est "illégitime" et et ne possède "aucune légitimité pour négocier" avec le Maroc au nom des Sahraouis, a affirmé mercredi Khatt Achahid, une faction dissidente du Polisario, dont plusieurs dirigeants sont installés en Espagne.
Dans un communiqué rendu public en Espagne, Khatt Achahid (la Ligne du Martyr) appelle au"boycott total de l'actuelle direction corrompue et totalitaire", élue au terme du 12ème congrès des séparatistes, tenu récemment.
"Le 12ème congrès a été une nouvelle pièce de théâtre du parti unique qui a permis à cette direction corrompue de se maintenir au pouvoir pour une nouvelle période de quatre ans" ", dénonce cette faction dissidente qui assure que "les dirigeants honnêtes et les jeunes ont été écartés de la direction".
"L'actuelle direction du Front Polisario est illégitime, puisque le 12ème congrès n'a pas été démocratique et légitime. Cette direction n'a aucune légitimité pour négocier ou parler, au nom du peuple sahraoui, avec le gouvernement marocain sur notre futur", ajoute le communiqué.
La faction Polisario-Khatt Achahid qui assure qu'elle représente "une grande partie de l'opinion publique sahraouie dans les camps de réfugiés et à l'extérieur" , appelle "le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à nous consulter comme acteurs essentiels (...) pour la recherche d'une solution définitive au conflit du Sahara Occidental".
Cette solution définitive doit être recherchée dans le cadre de négociations sous l'égide des Nations Unies, souligne le communiqué.
Le Comité exécutif du Front Polisario-Khatt Achahid appelle "tous les Sahraouis honnêtes à boycotter" l'actuelle direction du Polisario qui "ne représente qu'elle-même".
"Face à l'intransigeance de la direction du Polisario qui poursuit sa politique de l'autruche et sa fuite en avant, les résultats du 12ème congrès du Front ont déçu toutes les attentes. Mohamed Abdelaziz ne respecte même pas les décisions qu'il édicte, nommant son épouse Khadija Hamdi dans la direction politique pour la préparer à sa succession au prochain congrès", souligne le Comité.
Les dirigeants de cette faction dissidente s'interrogent sur "cette loi qui donne au secrétaire général le droit de gouverner sans aucun contrôle, en commençant par la répartition des postes de responsabilité et en terminant par la détermination des aides que répartissent les organisations internationales aux réfugiés".
"Cette direction corrompue continue à sévir, sans aucun changement, ce qui confirme que Mohamed Abdelaziz méprise notre peuple et fait fi de ces appels répétés au changement, à la justice et à la démocratie au sein du Polisario", ajoute le Comité.
A rappeler que plusieurs membres de l'actuelle direction du Polisario sont poursuivis en Espagne par des Associations de défense des droits de l'homme pour "génocide et terrorisme".
Une plainte a été déposée récemment devant l'Audience Nationale, la plus haute juridiction pénale espagnole, par plusieurs victimes du Polisario, appuyées par l'Association Sahraouie de défense des droits humains (ASADEDH) qui s'est constituée partie civile.
Madrid, 26/12/07-MAP

No comments: