Loading...

Thursday, July 10, 2008

L'Association des portés disparus du polisario" dénonce la présence au Portugal de tortionnaires du polisario

Le président de l'"Association des portés disparus du polisario" (APDP), M. Dahi Aguai, a dénoncé avec force, jeudi à partir de Lisbonne, "la présence au Portugal de l'un des grands tortionnaires du polisario, le dénommé Adda Ould Brahim Ould Hmim, tenu pour responsable de la disparition de plus de 800 citoyens d'origine sahraouie et aussi d'un citoyen portugais, ainsi que d'autres citoyens européens".
Dans des lettres destinées au Premier ministre portugais, M. José Socrates, au président de l'Assemblée de la République (Parlement), M. Jaime Gama et au ministre d'Etat, ministre portugais des Affaires étrangères, M. Louis Amado, l'APDP indique que "ce tortionnaire se camoufle derrière l'immunité diplomatique grâce à un passeport diplomatique algérien, malgré les appels d'Amnesty International qui dénonce ce fait et souligne que tous les tortionnaires du polisario doivent être démis de leurs fonctions et présentés à la justice. Mais, ajoutent ces lettres, l'Algérie ne cesse de les promouvoir en leur offrant immunité et couverture" leur permettant ainsi de persister dans leur tentative de dissimuler les vérités et d'induire en erreur l'opinion publique internationale sur ce qui se passe réellement dans les camps de Tindouf.
Ces lettres, illustrées de photos et décrivant la situation des séquestrés sahraouis et les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf, font également état de portés disparus étrangers dans les camps, citant le cas d'un soldat portugais qui exerçait dans l'armée espagnole du régime de Franco avant de regagner les rangs des mercenaires en 1976 et de disparaître dans les geôles du "polisario".
Elles précisent que plusieurs citoyens d'origine sahraouie rescapés des prisons du "polisario" et ayant regagné la mère-patrie, témoignent de ce fait.
Ces documents font également état de l'existence d'autres disparus européens du "polisario", dont un Français, un Belge et deux Espagnols, ajoutant que l'Association se préoccupe toujours de leur sort en vue de dévoiler au monde entier le "véritable visage de la thèse séparatiste factice qui se base sur la torture, la terreur, la séparation des famillesà" et pour laquelle elle mobilise tous les moyens afin d'empêcher toute réunification dans un Maroc où règnent sécurité, liberté et démocratie.Lisbonne, 10/07/08 MAP

No comments: