Loading...

Saturday, June 21, 2008

" Traîtres et vendus au Makhzen " ? Voire !!!


Tous traîtres, tous vendus …

Aux yeux de certains nervis inconditionnels du Polisario et parfois utilisant la cause de ce mouvement comme prétexte pour éructer leurs racisme contre les Marocains de Belgique, la cause est entendue : tous ceux qui adoptent la marocanité du Sahara comme position sont à considérer comme des suppôts du régime marocain et comme des soutiens inconditionnels du Makhzen.
Cette attitude qui relève du terrorisme intellectuel émane d’individus qui n’ont jamais su à quel endroit de la planète se situe le Sahara controversé et n’ont à ma connaissance, jamais ouvert un livre d’histoire de la région du Maghreb.
Tout d’abord, il faut qu’ils sachent que soutenir ou défendre la marocanité du Sahara n’a jamais constitué pour les opposants à la politique du régime marocain durant les années de plomb, une garantie les préservant de la répression la plus atroce.
De fait, le mouvement marxiste léniniste marocain dont je faisais partie, et que se composait durant les années 70 et 80 de deux principales organisations – Ilal Amam et le 23 Mars –, n’a jamais été épargné par la machine répressive du makhzen.
Aussi bien des militants du 23 mars favorables à l’intégrité territoriale du Maroc et au retour du Sahara à la mère patrie que ceux d’Ilal Amam soutenant le Polisario et sa thèse plaidant pour une république Sahraouie, ont été décimés par les enlèvements, les tortures, les disparitions et les assassinats commis à leur encontre par les appareils sécuritaires du Makhzen.
Au-delà de ces mouvements radicaux et révolutionnaires, l’ensemble des opposants au régime d’alors quasi tous favorables à la marocanité du Sahara, ont goûté à cette répression atroce.
Le grand militant Ben Said Ait Idder, grande figure de la résistance au colonialisme dont j’ai reproduit l’interview sur mon blog il y a un mois, était de ces figures de l’opposition au régime marocain qui goûtèrent à cette répression
( lire l'iterview du militant Aît Idder en ouvrant le lien : )
http://www.telquel-online.com/322/maroc2_322.shtml.
Le critère de la marocanité du Sahara ou du soutien au Polisario n’a jamais été celui qui déterminait au Maroc de cette époque, le principal statut d’ » ennemi » du régime.
Venir aujourd’hui raconter que tous ceux qui sont pour la marocanité du Sahara sont des alimentaires du régime et des « Mouchards des consulats marocains », c’est salir la mémoire de tous ceux qui au Maroc, continuent de payer de leur liberté et de leur vie parfois, comme le grand militant altemondialiste Khaled Souffiani, leur positions visant à défendre les libertés démocratiques et les droits de l’homme au Maroc.
Oui, de nombreux journalistes incarcérés et emprisonnés injustement au Maroc aujourd’hui, continuent de défendre leur attachement à la marocanité du Sahara . Et c’est leur droit.
Oui beaucoup de membres d’organisations des droits de l’homme au Maroc subissant aujourd’hui les affres de la répression, des poursuites et des arrestations continuent de s’attacher à leur attitude défendant la marocanité du Sahara.
Venir prétendre comme le fait le minable animateur du blog « Suffrage universel « , l’agent de quartier ». Pierre Yves Lambert, que ces militants sont tous des agents du régime marocain et des mouchards des ambassades, c’est porter une grave insulte à tous les militants marocains qui continuent de clamer dans le même temps leur attachement au retour du Sahara sous souveraineté marocaine et leur adhésion à la défense de la démocratie au Maroc.
Ou alors lorsqu’on accuse les gens de tel ou tel forfait, il faut apporter la preuve irréfutable de ce que l’on avance et pas faire dans l’amalgame qui vous évite des comparutions devant les tribunaux pour calomnies et diffamations.
C’est facile d’éructer sa haine raciste en se réfugiant lâchement derrière des considérants soi disant politiques.

No comments: