Loading...

Saturday, June 14, 2008

Belgique-Sahara-Débat : Quand des sympathisants du "polisario" se font ridiculiser à Bruxelles

Les organisateurs d'un débat soutenant la thèse séparatiste ont eu, jeudi à Bruxelles, la mauvaise surprise d'avoir en face d'eux une assistance avisée maîtrisant parfaitement les vérités historiques et les fondements juridiques qui confirment la marocanité du Sahara.
Lançant des contrevérités grotesques et des élucubrations sur la question de l'intégrité territoriale, les intervenants, qui semblaient peu au fait des tenants et des aboutissants du conflit autour du Sahara, dont l'Algérie est le véritable artisan, ont suscité l'indignation des participants par leur méconnaissance des faits historiques et des développements que connaît cette question.
L'assistance a d'abord eu droit à une première séance de cafouillage quand l'un des organisateurs a présenté à la dernière minute quelques photos des camps de Tindouf que les séparatistes ont pris le soin d'arranger avec mise en scène et décor de plateau.
D'autres intervenants se sont succédé, par la suite, pour lancer un fatras de contre vérités sur l'histoire du Maroc, le droit international, le processus de règlement au sein de l'ONU et la situation humanitaire à Tindouf, ignorant totalement les raisons de ce conflit créé de toutes pièces par l'Algérie et considéré comme l'un des derniers vestiges de la guerre froide.
Face à cette mascarade, plusieurs voix dans la salle se sont élevées pour dénoncer la désinformation dont usent et abusent les séparatistes du "polisario" et ceux qui les soutiennent. L'assistance a également dénoncé le soutien de l'Algérie visant à offrir aux séparatistes des tribunes pour porter atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté et dénaturer les vérités historiques.
Selon plusieurs intervenants, il s'agit de tentatives "dont le seul objectif est de torpiller les efforts de règlement pacifique du différend autour de la question du Sahara" qui a connu une nouvelle dynamique grâce à la proposition marocaine d'autonomie.
Des membres de la coordination des associations démocratiques marocaines et de l'alliance mondiale des Marocains de l'étranger ont mis en garde les autorités algériennes et le "polisario" contre l'instrumentalisation d'un dossier aussi douloureux que celui de la souffrance des populations séquestrées à Tindouf.
Dans un communiqué distribué à l'assistance, les membres de ces associations ont souligné qu'au moment où le conseil de sécurité de l'ONU adopte une résolution encourageant les efforts entrepris en vue de régler la question du Sahara, "des esprits séparatistes prennent le contre-pied de la diplomatie internationale (...) en défendant une option clairement écartée par l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Peter Van Walsum qui a déclaré que "l'indépendance du Sahara occidental n'est pas une option réaliste".
Ils ont souligné, à cet égard, la pertinence de la proposition formulée par le Maroc, basée sur un projet d'Autonomie élargie pour les provinces du sud qui offre des perspectives de paix, portée et soutenue par l'ensemble de la société civile et politique marocaines et saluée et encouragée par la communauté internationale.
(Par Adil ZAARI)-. Bruxelles, 13/06/08- MAP

No comments: