Loading...

Monday, January 04, 2010

Washington réitère sa position concernant le plan d'autonomie au Sahara

L'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique à Rabat, M. Samuel Kaplan, a réitéré, lundi, la position de l'administration américaine concernant le plan d'autonomie au Sahara proposé par le Maroc.

"Notre position vis-à-vis de la question du Sahara, telle qu'exprimée par la secrétaire d'Etat, Mme Hillary Clinton, n'a pas changé", a affirmé l'ambassadeur américain dans une déclaration à la presse à l'issue d'un entretien avec le ministre d'Etat, M. Mohamed El Yazghi.
Lors du 6è Forum pour l'Avenir, tenu les 2 et 3 novembre dernier à Marrakech, Mme Clinton avait assuré qu'il n'y a " pas de changement" dans la position des Etats-Unis au sujet de l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara, une initiative que Washington a qualifiée à plusieurs occasions de "sérieuse" et de "crédible".
S'agissant des relations bilatérales, le diplomate américain s'est félicité des liens d'amitié étroits qui existent entre les deux pays.
Après avoir mis l'accent sur le partenariat économique maroco-américain, qui s'est renforcé grâce à l'accord de libre échange entré en vigueur le 1er janvier 2006, M. Kaplan a fait savoir que les deux pays oeuvrent pour approfondir leurs échanges commerciaux dans le cadre du Millenium Challenge Account (MCA), qui a débloqué la somme de 700 million de dollars pour des projets de développement au Maroc.
Le diplomate américain a par ailleurs salué le " geste humanitaire " pris par le Royaume du Maroc en permettant le retour d'Aminatou Haidar.
Pour sa part, M. El Yazghi a saisi cette occasion pour souligner que les Etats-Unis, étant un membre du Conseil de sécurité, " ont une responsabilité de montrer que le Maroc a fait un effort colossal et courageux en proposant l'autonomie".
Le ministre d'Etat a également lancé un appel au Conseil de sécurité pour qu'il assume ses responsabilités et préciser, dans sa réunion d'avril, que la proposition marocaine d'autonomie pour les provinces du sud est " une plate-forme pour les négociations " en vue de mettre fin définitivement à ce conflit artificiel.
Il a aussi évoqué plusieurs autres questions d'ordre régional et international, notamment le conflit israélo-palestinien. MAP 02-01-2010

No comments: