Loading...

Wednesday, January 06, 2010

Les jours qui viennent seraient durs pour les séparatistes du "polisario" (journal soudanais)

Les jours qui viennent seraient durs pour les séparatistes du "polisario" qui demeurent fermement attachés à leurs idées obsolètes, a rapporté mercredi le journal soudanais "Akhir Lahda".
"Les jours qui viennent seraient encore plus durs pour les séparatistes du +polisario+ qui, fermement attachés à leurs idées obsolètes, demeurent dans l'attente d'instructions de leur parrain", surtout que la région du Sahara est entrée dans une phase de gestion autonome, conformément au Discours royal prononcé à l'occasion de l'installation de la Commission consultative de la régionalisation, souligne le quotidien.
Dans un article publié sous le titre "Khat Achahid, mouvement réformiste au sein du +polisario+ et perspective d'une solution de la question du Sahara marocain", la publication soudanaise indique que l'Initiative d'autonomie qui accorde aux habitants de la région du Sahara une large autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine, a fait que nombre de dirigeants du "polisario" ont pris conscience de l'impossibilité de continuer à servir de truchement pour une partie qui a intérêt, aussi bien au niveau interne qu'à celui régional, à ce que le conflit perdure.
"Akhir Lahda" a, dans ce contexte, rappelé le retour de plusieurs dirigeants du +polisario+ à leur mère patrie, le Maroc, et le choix fait par d'autres qui ont fui les camps de Tindouf, au Sud de l'Algérie, pour s'installer dans des pays voisins, notamment en Mauritanie ou en Espagne. Ces derniers, écrit-t-il, oeuvrent à faire face à la politique hégémonique de la direction actuelle du "polisario".
Le journal a de même attiré l'attention sur le fait que "Khat Achahid" qui "comprend de hauts dirigeants du +polisario+, tente d'éloigner le mouvement de l'hégémonie des renseignements d'un pays voisin (Algérie), qui a de tout temps exploité cette question de façon aux antipodes des intérêts supérieurs du Royaume et de son intégrité territoriale", et qui ne s'intéresse guère, ajoute la même source, du sort des sahraouis dans les camps de Tindouf.
La publication a également rappelé les dernières déclarations du mouvement "Khat Achahid" ayant qualifié de " catastrophique" la situation des droits de l'homme dans les camps de Tindouf et appelé la direction du " polisario" à présenter sa démission pour ouvrir la voie à de jeunes dirigeants désireux engager des négociations sérieuses en vue de parvenir à une solution globale de la question du Sahara marocain.
Le quotidien soudanais a enfin émis le voeu de voir le " polisario" faire prévaloir la sagesse et oeuvrer à une solution à ce conflit artificiel qui n'a que trop duré. MAP 06-01-2010

No comments: