Loading...

Saturday, May 05, 2007

Le Polisario arrête des journalistes australiens pour avoir réalisé un film sur l'esclavage dans les camps de Tindouf

Deux journalistes australiens, M. Danial Fallshow et Mme Violeta Ayala, ont été arrêtés récemment par le directeur de la sécurité du Polisario, le dénommé Mohamed Wali Akeik, pour avoir réalisé un film sur l'esclavage et le racisme dans les camps de Tindouf, indique-t-on de sources dignes de foi.
M. Fallshow et Mme Ayala évoquent, dans leurs films, l'esclavage et le racisme au sein d'une même famille, divisée en deux, en fonction de la couleur de ses membres : les prétendus "esclaves noirs" appartiennent "au maître blanc".
Il y a plus de deux semaines, les deux journalistes, qui effectuaient leur deuxième visite dans les camps de Tindouf, ont été autorisés à y travailler.
Ils ont été invités à passer leurs séjours dans les tentes d'une famille aux camps dits d'Aousserd.
Au cours de leur séjour, M. Fallshow et Mme Ayala, qui ont réalisé des films sur la vie dans les camps, ont informé, mardi dernier, un membre de la famille les ayant accueillis qu'ils devaient quitter les tentes pour se rendre dans un autre endroit. Ce qui a poussé le Polisario à enclencher des recherches.
Le ministère australien des Affaires étrangères, informé du " kidnapping des journalises ", a invité le Polisario à prendre les mesures nécessaires pour retrouver les journalistes disparus.
Les deux reporters ont appelé par téléphone des parents en Australie, leur signalant que des inconnus les ont kidnappés.
Les journalistes ont été retrouvés à l'auberge d'un docteur cubain, mais les vidéocassettes des films réalisés ont disparu.
(Tindouf, 05/05/07-MAP)

No comments: