Loading...

Saturday, December 27, 2008

Quatre membres de la direction du Front Polisario demandent la naturalisation algérienne

L’annonce de la découverte de gisements d’or et d’hydrocarbures dans la région de Tindouf a, semble t-il, tempéré les ardeurs « révolutionnaires » de certains membres de la direction de la Guérilla du Polisario, puisque le bureau d’état civil de Tindouf a été submergé mardi matin de demandes de naturalisation, selon des informations fiables parvenues à « Polisario-Confidentiel ». En effet, plusieurs membres de la direction du Front, qui ont déjà des intérêts dans des sociétés de prospection minières, désirent pouvoir « sécuriser » au maximum leur investissement, en acquérant la nationalité algérienne, se mettant ainsi à l’abri d’une vague de nationalisation comme le pays en a connu ces dernières années au détriment de grands pétroliers américains. Abandonnant l’idéal révolutionnaire, et du même coup leurs revendications sur le Sahara, ces quatre dignitaires du mouvement de guérilla ont fait valoir le fait qu’ils sont installés sur le territoire algérien depuis plus de « trente ans », et qu’ils ont des « attaches » en Algérie. La révolution serait-elle soluble dans les pépites d’or ?
24-12-2008

No comments: