Loading...

Friday, December 05, 2008

Le Maroc exclut le retour à la case départ avec le Front Polisario

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Taib Fassi-Fihri, a réitéré, jeudi à Rabat, la disposition de son pays à poursuivre les négociations avec le Front Polisario sur le conflit du Sahara occidental, "excluant" tout retour à la case départ.

"Le royaume du Maroc a transmis au secrétaire général de l’ONU sa volonté constante de poursuivre les négociations avec le sérieux et la bonne foi nécessaires, mais sans retour au point zéro", a déclaré le chef de la diplomatie marocaine, cité par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, lors de son point de presse hebdomadaire.
window.google_render_ad();
"Il y a un consensus sur le fait que la mission du nouvel envoyé de l’ONU ne pourra que s’inscrire dans le cadre de la résolution 1813 du Conseil de sécurité de l’ONU", a ajouté M. Fassi Fihri, ajoutant que les négociations "demeureront inscrites dans un esprit de réalisme et de consensus".
Depuis juin 2007, le Maroc et le Front indépendantiste du Polisario ont mené quatre rounds de négociations à Manhasset, près de New York sans résultat tangible. Une nouvelle série de négociations est prévue à une date non précisée.
Selon M. Fassi-Fihri, le Maroc était "décidé à commencer la régionalisation élargie dans ses provinces du sud (ndlr : Sahara occidental), en prélude à l’autonomie qu’il préconise". Il a souhaité que les négociations avec le Polisario conduisent à discuter le projet d’autonomie "sous tous ses aspects".
En avril 2007, le Maroc a soumi à l’ONU un projet d’autonomie élargie sous sa souveraineté aux populations du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole souscontrôle de Rabat depuis 1975.
Rabat rejette également tout référendum d’autodétermination envisageant l’indépendance du territoire, réclamée par le front Polisario, soutenu par Alger.
jeudi 4 décembre 2008, par Panapress

No comments: