Loading...

Wednesday, September 10, 2008

Les gangs des frontières sud de l’Algérie se sont alliés aux terroristes d’al-Qaida au Maghreb dans le trafic des armes et de la drogue

Les services de sécurité algériens ont exprimé une grande inquiétude pour ce qui est de l’activité d’environ 50 personnes, appartenant aux groupes de bandits sur les frontières entre l’Algérie, le Mali et le Niger. Ces gangs ont des liens avec les éléments d’Al Qaïda dans le grand Sahara. Des sources en rapport avec l’activité des trafiquants ont indiqué que la source d’appréhension de l’Algérie c’est que la majorité des hors la loi dans la région d’Afouhares au Mali et El Aricha et El Dhohr sur les frontières entre Mali- Mauritanie et « plateau Djadou » sur les frontières communes entre la Libye, l’Algérie et le Niger, ont de fortes relations avec « l’escadrille El Moulthimine ».
Selon les mêmes sources, l’escadrille Tarek Ben Ziad sous le commandement du terroriste Abdelhamid Abouzaid s’est transformée en bande de malfaiteurs. Des commerçants Algériens se rendant à la région de Gao au Nord du Mali (près de la frontière sud de l’Algérie) révèlent que les trafiquants de drogue connus, comptent, actuellement, sur la protection de l’escadrille terroriste Tarek Ben Ziad durant leur passage par l’itinéraire El Ouara dans les zones du Oued Zourak et les zones de Afouhares El Ouara au Mali. Un groupe connu sous le nom de « Arkhouma » se referant à son chef Badr Arkhoum au centre des frontières entre le Mali et la Mauritanie, a effectué en 2005 une action de kidnapping de deux ressortissants Qataris qui étaient en mission de reconnaissance des lieux pour l’un des membres de la famille royale Qatarie venu au Nord du Mali pour chasser l’oiseau El habbari, les deux citoyens Qataris n’avaient pas été relâchés qu’après avoir payer une rançon de 300 000 euros.
Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com D’après El Khabar 10/09/2008

1 comment:

rachidovic said...

Algériens et marocains son frères.
En Europe, les barrières et les frontières tombent de jour en jour. Face à cette gigantesque force qui s'affiche et se forme doucement mais sûrement,nous frères en Dieu, on se parle comme des ennemis !
www.blida-rdjel.over-blog.com