Loading...

Thursday, September 25, 2008

Belgique: Le polisario doit répondre des graves violations des droits de l'Homme (juriste belge)


Les dirigeants du polisario doivent être jugés pour les crimes et graves violations des droits de l'Homme commis à l'encontre de milliers de personnes innocentes, a souligné Mgr Jean Abboud, juriste spécialisé en droit pénal international.Recevant, mercredi soir à Bruxelles, des journalistes à la veille de son départ à New York où il doit remettre au secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-Moon, son rapport et une requête pour l'ouverture d'une enquête internationale sur les violations graves des droits de l'Homme commises par le polisario dans les camps de Tindouf, en Algérie, Mgr Jean Abboud a indiqué qu'en tant que pénaliste et défenseur des droits de l'Homme, il s'est assigné le devoir de dévoiler la vérité et de mettre la communauté internationale devant ses responsabilités."Mon rapport comprend des preuves réelles sur les pratiques inhumaines et dégradantes et les actes de tortures commis par le polisario à l'encontre de femmes, enfants et vieillards dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien", a-t-il précisé à la presse, montrant des photos de victimes qu'il a rencontrées lors de ses missions d'enquête.Le juriste belge a également affirmé qu'il fera une intervention aux Nations Unies où il dévoilera les atteintes aux droits de l'Homme dans les camps de Tindouf "qui se sont concrétisées dans des faits d'enlèvements, de disparitions, de séquestrations arbitraires, de tortures et de violences exercées à l'égard des femmes".Il s'agit, selon Mgr Abboud de "mettre fin à toute propagande qui fait passer les tortionnaires du polisario pour des victimes innocentes et de rétablir les vraies victimes et leurs familles dans leur droit et leur dignité".Le pénaliste belge veut également mettre l'Algérie devant ses responsabilités, car "abritant les tortionnaires sur son territoire, elle subira les conséquences de sa complicité". "L'Algérie a une grande responsabilité dans cette situation. Elle peut s'en acquitter en arrêtant les responsables des crimes commis et les traduire devant la justice", a-t-il souligné.Mgr Jean Abboud a, par ailleurs, fait état aux journalistes d'actes d'intimidations et de menaces à son égard pour le dissuader de sa mission."J'ai reçu des appels anonymes, des emails menaçants et j'ai été victime d'actes de sabotage ces derniers jours. Il s'agit de comportements abominables qui ne feront que renforcer ma détermination à dévoiler la vérité", a-t-il affirmé. Dans une déclaration récemment devant l'Assemblée nationale française, le député (UMP) Eric Raoult avait souligné que les révélations de Mgr Jean Abboud sur les exactions commises par le polisario, ont révélé "l'orientation terroriste marquée du Polisario au fur et à mesure des années dans l'un des derniers lieux de conflit de la guerre froide".Ces révélations, avait-t-il ajouté, semblent "prouver que toute la vérité n'a pas été faite sur les méthodes utilisées par cette organisation".

Bruxelles, 25 sept (MAP)

No comments: