Loading...

Thursday, April 23, 2009

Un bénéficiaire du programme des visites familiales torturé par des éléments du polisario

Un citoyen marocain de la ville de Laâyoune, ayant bénéficié du programme de visites familiales piloté par le HCR, a indiqué avoir été victime de "coups et de torture" de la part des éléments du polisario dans les camps.
Dans des déclarations à la presse, à son retour mercredi de Tindouf, Sidi Mohamed Salem Ahmed (54 ans), plus connu sous le patronyme de Bouhala Sidi, a affirmé avoir été victime "de coups, d’insultes et de torture", de la part des éléments du polisario lorsqu’il a demandé de visiter la tombe de son frère, Bouhala Slama, qui avait été liquidé par le polisario lors d’une tentative de retour à la mère-patrie le 24 avril 1992.
Sidi Mohamed Salem Ahmed, originaire de la tribu des Rguibate Oulad Bourhim, a raconté avoir été conduit dans un lieu désert où deux éléments du polisario l’ont insulté et roué de coups, avant de le menacer de mort s’il redemande à visiter la tombe de son frère.
Bouhala Sidi, qui a bénéficié de l’opération 13 du programme de visites familiales au titre de l’année 2009, a affirmé que "les familles sahraouies résidant dans les camps de Tindouf attendent que l’occasion se présente pour regagner la mère-patrie, mais que le blocus qui leur est imposé par les éléments du polisario et la sécurité algérienne les en empêche".
Appelant l’ONU et le Conseil de sécurité à intervenir d’urgence pour libérer les séquestrés des camps de Tindouf et leur permettre de rentrer chez-eux, Bouhala Sidi a qualifié de déplorables les conditions de vie dans ces camps.
Les aides humanitaires destinées aux populations des camps de Tindouf sont détournées au profit des éléments du polisario, a-t-il assuré.
La 13ème opération d’échange de visites familiales entre les provinces du sud du Royaume et les camps de Tindouf au titre de l’année 2009, initiée sous l’égide du HCR, a bénéficié, vendredi dernier, à 7 familles totalisant 31 personnes.
Le nombre total des personnes ayant bénéficié des visites familiales depuis le 5 mars 2004 s’élève à 8.039, dont 4.143 personnes en provenance des camps de Tindouf et 3.896 originaires des provinces du Sud.Laâyoune -MAP 23/04/2009

No comments: