Loading...

Tuesday, November 23, 2010

Un ex-Militaire Espagnol propose d'aider le Polisario dans sa prochaine guerre contre le Maroc : Don Quichotte est de RETOUR !


Un "valeureux" chevalier ex-colonel de l'armée espagnol vient de proposer dans une lettre adressée au président de la RASD -le nommé et auto-proclamé président qui règne sur le Polisario depuis 1979- Mohamed Abdelaziz, de lui apporter tout son aide en cas de conflit armé probable avec le Maroc.

Du nom de MARTÍNEZ INGLÉS, ce vieux militaire de 74 ans -comme le présente sa page Wikipédia- a tout du nouveau Don Quichotte : Il est vieux, sénile, se croit doté d'un pouvoir extra-ordinaire pour défendre les opprimés et il pète plus haut que son cul.

Ce colonel qui a beaucoup servi dans l'armée Espagnole lors de sa présence en terres Marocaines -mais qui a été renvoyé de ses rangs pour faute professionnelle- parle du Maroc, l’éternel ennemi Sud de l'Espagne.

Et c'est d'ailleurs pour cela que je vous parle de ce vieillard : Pour savoir pourquoi certains Espagnols sont aussi sensibles à toute question qui relève du Maroc, et surtout celle du Sahara.

Si ce Don Quichotte des temps modernes a un mérite, c'est de déclarer haut ce que pensent bas une partie des Espagnols du Maroc : l'Ennemi éternel de l'Espagne.

Il ne faut pas se méprendre : l'acharnement des médias espagnols contre le Maroc, qui sont allés jusqu'à créer un mirage de génocide en parlant des évènements de Laayoune -en utilisant mensonges et parti pris flagrant pour les "rumeurs du Polisario"- ne répondent qu'à un besoin d'un lectorat Espagnol avide de tout ce qui est négatif au Maroc.

Les journalistes pensent "Audimat" et "tirage" et en ces temps de crise, ils seront prêt à tout pour "vendre" plus.

La preuve : J'ai suivi les principaux articles qui racontaient les évènements de Laayoune au niveau de la presse Espagnole, et croyez moi que ces articles ont l'un des chiffres les plus élevés en lecture sur le net et soulevaient toujours un nombre très élevé de commentaires.

C'est que les Espagnols pensent toujours au Sahara comme étant la 53ème province espagnole, et comme le dit notre Don Quichotte :

"...(NDLR:Le Sahara) a été lâchement concédé au Maroc par la déclaration de Madrid (de 1975) par un gouvernement faible qui a eu peur d'aller à la guerre contre notre éternel ennemi du Sud, Le Maroc".
Aujourd'hui, cette idéologie vieillissante a changé de visage : pour ces espagnols qui soutiennent les séparatistes, il s'agit d'aider le Polisario dans sa lutte pour un respect des droits de l'Homme de la part du Maroc, Bourreau du Sahara.
Ce valeureux chevalier des temps modernes a oublié quand les Polisariens tuaient les pêcheurs du Canaries et terrorisaient les Espagnols. Cette cécité sélective qui permet aux espagnols de voir les défauts du Maroc et pas ceux du Polisario ne fera que s'accentuer à travers le temps.
Cela ne me dérange pas réellement : il faut juste être suffisamment con pour croire que tous les Espagnols portent les Marocains dans leur coeur, mais ce qui me dérange, c'est que jusqu'à aujourd'hui, les sages de ce pays qu'est l'Espagne ont gardé leur silence : silence, on ne censure pas cette fois-ci, on ne fait que désinformer.
Mais ce qui me dérange encore plus, c'est le manque d'organisation des Marocains et amis de la paix dans notre région pour faire taire ces mauvaises langues nostalgiques d'un passé Franquiste.
A vrai dire, notre gouvernement ne leur facilite vraiment pas la tâche mais Il est temps que les Marocains agissent.

No comments: