Loading...

Friday, November 05, 2010

Des éléments du "polisario" dans les rangs d'Aqmi (Journal espagnol)

Plusieurs "éléments du +polisario+ ont rejoint les rangs" d'Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), indique, vendredi, le journal électronique espagnol "Diario Critico".
"Des éléments du +polisario+ ont rejoint les rangs de la bande de Mokhtar Belmokhtar", le chef terroriste algérien d'Aqmi, a précisé "Diario Critico", citant une source des camps de Tindouf dans le sud-ouest de l'Algérie.
La publication espagnole a fait savoir que ces éléments "travaillent pour le compte de Belmokhtar soit comme des membres de la faction d'Aqmi dont il est le chef ou bien en exécutant des actes criminels, notamment différentes formes de trafic dont le détournement de l'aide humanitaire envoyée aux camps de Tindouf".
"Diario Critico" a indiqué, toujours selon la même source, que "la radicalisation se propage dans les camps de Tindouf, notamment parmi les jeunes qui ont opté pour le salafisme", dont la propagande est faite dans ces camps par des personnes liées à des mouvements islamistes radicaux.
Dans le même contexte, "Diario Critico" a fait savoir que "des sources proches des services de sécurité algériens ont confirmé à des organismes et des observateurs de la lutte antiterroriste que des liens étroits ont été constatés, dans la zone du Sahel, entre des éléments du +polisario+ et des organisations criminelles travaillant pour le compte d'Aqmi".
La publication espagnole rappelle que Mokhtar Belmokhtar est considéré comme l'un des plus importants "émirs" d'Aqmi, ajoutant qu'il a été le commanditaire de l'enlèvement, en novembre 2009 en Mauritanie, de trois coopérants espagnols.
Le journal rappelle, en outre, le démantèlement dernièrement au Maroc de deux cellules terroristes liées à Al Qaïda, dont l'une, qui s'est fait baptiser "Front du Jihad sahraoui", était dirigée par un extrémiste, ancien résidant en Italie et pro-polisario.
"Diario Critico" a mis l'accent, par ailleurs, sur l'article publié récemment par le "New York Post" dans lequel le célèbre journaliste d'investigation, Richard Miniter, a affirmé que des liens ont été établis entre le "polisario" et Al Qaida.
"Des liens ont été établis entre quelque 56 officiels et des militaires du polisario avec le groupe terroriste (Al Qaida)", avait souligné Miniter en visite dans les camps de Tindouf.
map 05-11-2010

No comments: