Loading...

Sunday, October 25, 2009

Un journaliste algérien condamné.....pas à mort fort heureusement

Le Groupe de Travail sur la Liberté d’Expression en Afrique du nord « WGFENA » exprime son indignation, suite à la condamnation de Ouahid Boulouh correspondant du quotidien d’expression Arabophone, «El Khabar», à la wilaya de Souk Ahras, à une amende de un million de dinars (soit 10 000 Euros) par le tribunal de la ville de Sédrata.
La condamnation faisait suite à une plainte pour diffamation déposée par la commission des œuvres sociales de l’Entreprise publique de santé de proximité (EPSP).
Rappelons qu’en date du 14 octobre, le procureur de la République près le tribunal de Sédrata a requis une peine de six mois de prison ferme et une amende de 20 000 DA (soit 200 euros) à l’encontre du journaliste.
Maître Mohamed Tahar Athmani, avocat du journaliste, trouve qu’il n’était « pas utile de transférer le dossier depuis le bureau du juge d’instruction après que la défense ait présenté des pièces à conviction prouvant la véracité des faits rapportés par le journaliste ».
Le WGFENA condamne fermement cette grave atteinte à la liberté de la presse, et demande aux autorités algériennes de mettre fin aux poursuites à l’encontre des journalistes.
Il exprime au journaliste persécuté son entière solidarité.

No comments: