Loading...

Thursday, October 22, 2009

Algérie: sept agents de sécurité tués dans une embuscade en Kabylie

Sept agents de sécurité ont été tués jeudi matin dans une embuscade tendue par un groupe islamiste armé dans la région de Tizi Ouzou (110 km à l'est d'Alger), en Kabylie, selon un bilan présenté comme définitif par des sources sécuritaires.
Sept agents de sécurité ont été tués jeudi matin dans une embuscade tendue par un groupe islamiste armé dans la région de Tizi Ouzou (110 km à l'est d'Alger), en Kabylie, selon un bilan présenté comme définitif par des sources sécuritaires.
Un premier bilan obtenu de sources locales faisait état de six agents tués, un autre porté disparu et un blessé grave.
Les agents ont été tués près de Maatkas, à 25 km au Sud de Tizi Ouzou, quand les assaillants, une vingtaine environ, ont ouvert le feu vers 07h00 locales (06H00 GMT) sur un fourgon transportant huit agents de sécurité qui se rendaient vers un camp de base, ont précisé des habitants de la région.
Six victimes ont été tuées sur le coup, et le corps de la septième a été retrouvé à quelque distance du lieu de l'embuscade, selon la même source.
Le chauffeur du bus, qui a été grièvement blessé, a été hospitalisé à l'hôpital de la ville voisine de Boghni.
Les agents, employés par une société de gardiennage, se rendaient dans la région voisine des Ouadhias où ils devaient assurer la sécurité des employés de la société de travaux publics canadienne SNC Lavallin.
La société canadienne est chargée de construire un réseau de conduite d'eau potable destiné à alimenter la région sud de Tizi Ouzou, confrontée à de fréquentes pénuries, à partir du barrage de Koudiet Acerdoune, construit dans le département voisin de Bouira (120 km au sud-est d'Alger).
Les services de sécurité ont aussitôt déclenché une opération de ratissage des maquis avoisinants où le groupe armé auteur de l'attentat se serait replié, selon des sources locales.
Cet attentat est le plus meurtrier depuis fin juillet, quand des islamistes armés avaient attaqué un convoi militaire près de Tipaza, une station balnéaire située à 70 km à l'ouest d'Alger, faisant au moins onze morts parmi les soldats.
La situation sécuritaire s'est sensiblement améliorée ces dernières années en Algérie, mais la branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) reste active, particulièrement en Kabylie.
Le ministre algérien de l'Intérieur Yazid Zerhouni avait estimé fin juin que les "terroristes" (groupes armés islamistes) encore en activité en Algérie sont en nombre "très réduit".
Les forces de sécurité ont infligé ces dernières semaines de lourdes pertes aux groupes islamistes réfugiés dans les massifs montagneux, principalement en Kabylie et dans l'est du pays.
Depuis début octobre, les services de sécurité algériens ont ainsi tué plusieurs dizaines d'islamistes armés dont Bilal Abou Adnane, numéro deux de la zone ouest de l'Aqmi, selon des informations officielles ou de presse.
Le 16 octobre, trois membres de ces groupes sont morts dans une opération d'envergure de l'armée dans la région de Tizi Ouzou, selon des sources locales. AFP 22-10-2009

No comments: