Loading...

Saturday, August 28, 2010

Omar Sahraoui, instigateur de l'enlèvement des 2 espagnols

Il est libre quelque part au mali, Omar Sahraoui a parlé à l’AFP à Bamako au lendemain de la libération des deux espagnols. Celui qui a organisé leur enlèvement dit ne pas être lié à Al-Qaïda (AQMI).
Au lendemain de la libération des deux otages espagnols, il est donc quelque part sur le territoire malien, Omar le Sahraoui s’est entretenu au téléphone avec les journalistes de l’AFP à Bamako. L’auteur de l’enlèvement des humanitaires espagnols libérés déclare n’avoir rien à voir avec Al-Qaïda au Maghreb (AQMI).
« Je suis un homme d’affaires », dit-il, « Ce n’est pas parce que vous vendez quelque chose à Al-Qaïda que vous en faites partie ». Âgé de 52 ans, Omar Sahraoui raconte que le jour même de sa condamnation à 12 ans de prison à Nouakchott le 11 août dernier, des agents mauritaniens sont venus lui dire qu’il allait bientôt rentrer au Mali. Moins d’une semaine plus tard, il a été extradé vers Bamako, « je suis rentré libre » dit le Sahraoui. Depuis, plusieurs sources confirment qu’il a bien servi de monnaie d’échange à la libération de deux espagnols.
L’homme est un grand connaisseur de la région et du désert qu’il sillonne depuis des années, il s’est notamment rendu dans les camps de réfugiés de Tindouf, d’où son surnom « le Sahraoui» . Il est présenté comme un expert dont les membres d’Al-Qaïda ont besoin. Mokhtar Benmokhtar, chef d’un des groupes armés basés au nord du Mali, l’aurait ainsi payé 15.000 euros pour qu’il organise l’enlèvement des humanitaires espagnols, c’est ce qu’affirment des sources mauritaniennes.
Arrêté en février dernier, Omar El Sahraoui est donc aujourd’hui quelque part au Mali. Une libération qui a sans doute aussi été accompagnée du versement d’une rançon, 8 millions d’euros ont été payés par Madrid, affirment des négociateurs maliens.

No comments: