Loading...

Friday, August 27, 2010

L'écrasante majorité des séquestrés soutiennent l'Initiative d'autonomie (ex-dignitaire du "polisario")

L'écrasante majorité des personnes séquestrées dans les camps de Tindouf soutiennent l'initiative marocaine d'autonomie dans les provinces du Sud, a souligné, jeudi, Ahmed Lakmach Ould Sidi Ahmed Ould Salek, ex-membre des chioukh du "polisario" qui ont pris part à l'opération d'identification.

Dans une déclaration à la presse, M. Lakmach, 56 ans, de la tribu Laâroussyine, qui a regagné récemment la mère patrie, a exprimé son appui à l'octroi d'une autonomie aux provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté marocaine.

"Cette initiative est soutenue et défendue par l'écrasante majorité des Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf", a affirmé M. Lakmach, qui venait d'être reçu par le Wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et gouverneur de la préfecture de Laâyoune, Mohamed Jalmous.

Ahmed Lakmach, qui a regagné le Maroc en compagnie de son épouse, de sa mère et de neuf de ses enfants, a également exprimé sa joie de rallier le Royaume en réponse à l'appel Royal "la patrie est clémente et miséricordieuse", soulignant que son attachement à la patrie a été l'un des éléments déterminants derrière son retour.

Pour leur part, de nombreux chioukh et notabilités de la tribu Laâroussyine, qui ont assisté à la réception, se sont réjouis du retour de leur cousin, mettant en exergue la sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les ralliés.
Laayoune - MAP 27-08-2010

No comments: