Loading...

Wednesday, August 25, 2010

L'autonomie garantit la dignité pour tous et la levée du blocus sur les séquestrés de Tindouf (ancien dirigeant du polisario)

L'initiative marocaine d'autonomie "garantit la dignité pour tous et permettra de lever le blocus imposé aux séquestrés des camps de Tindouf", a affirmé M. Fatah Ahmed Ould Mohamed Fadel Ould Ali Salem, ancien dirigeant du "polisario", qui a rallié récemment la mère patrie.

Le projet d'autonomie lancé par SM le Roi Mohammed VI a déclenché un débat approfondi parmi les Sahraouis dans les camps de Tindouf, en tant que projet politique sérieux à même de préserver la dignité pour tous et de résoudre ce conflit artificiel, a indiqué Fadel Ould Ali Salem qui était l'invité, lundi soir, de l'émission "Fi Samim" (littéralement +Dans le vif+) de la chaîne BBC.

Ce projet a accentué la crise de confiance entre les populations et la direction du polisario, confrontée désormais à de grandes difficultés pour convaincre les sahraouis, a-t-il relevé, insistant: "Je crois en la viabilité de la large autonomie après avoir découvert la réalité du polisario, de ses idées et des objectifs occultes de sa création".

Il s'est dit profondément persuadé que les sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf lui emboîteront le pas et regagneront la mère patrie en réponse à l'appel "la patrie est clémente et miséricordieuse", soulignant la quiétude dans laquelle vivent ceux ayant regagné le Maroc.

M. Fadel Ould Ali Salem a révélé l'implication de l'Algérie dans le blocus des sahraouis à l'intérieur des camps, la supervision par des officiers algériens de l'entraînement des éléments sécuritaires du "polisario" et la participation dans les tortures, les enlèvements et les assassinats.

L'Algérie a toujours été omniprésente dans toutes les décisions prises par le "polisario" et n'est nullement un pays d'accueil comme elle le prétend, a-t-il souligné.

Le retour des séquestrés de Tindouf à la mère patrie n'est pas animé par la quête "du prestige, de la fortune ou de l'autorité comme soutiennent certains", mais émane de la conviction à laquelle ils sont parvenus quant à la supercherie de la thèse séparatiste, a ajouté M. Fadel Ould Ali Salem.

Les séquestrés de Tindouf sont aussi de plus en plus convaincus qu'il est temps pour que l'Algérie, à l'origine de ce conflit artificiel en raison de ses visées hégémoniques, adhère à des négociations directes avec son voisin, le Maroc, en vue de résoudre cette question, a-t-il poursuivi, indiquant que l'unique souci des sahraouis est de trouver une solution pacifique leur garantissant une vie digne, loin de l'enfer de Tindouf.

Il a exprimé sa grande disposition à combattre la thèse du "polisario" et ceux qui la soutiennent, lançant un appel à la communauté internationale et aux organisations de droits de l'homme à dénoncer le blocus imposé dans les camps de Tindouf.

Les séquestrés de Tindouf ne dépassent pas les 46.000 personnes et la direction du "polisario" a toujours gonflé leur nombre afin de bénéficier de davantage d'aides internationales écoulées, par la suite, par les contrebandiers qui entretiennent des liens étroits avec les séparatistes, a-t-il dit.

1 comment:

azalmo said...

Les laisser pour compte du "Polisario" auront beau à ruminer l'amalgame de "devises chimériques" dont ils ont été gavés par la Machine Mafiosi des généraux d'Alger .
Un fait se dresse à l'encontre de quiconque pense tendre sa main au Sahara Marocain : Le Consensus National des Marocains .
Quand à la verité , elle ne saurait etre à jamais éclipsé , en dépit de la manne petro-gazière de l'Algérie .
Aujourdui C'est Mr Chema Gil qui vient de relancer une autre pierre dans la marre . Et Bien avant Lui Mr Juan Vivés l'avait crié bien fort en étalant dans son Mémorable "El Magnifico" la sale histoire de cet abject Organisation intentionellement créée et armée pour emmerder le monde .
Demain la lumière de la vérité éclatera aux yeux des dérniers Gouvernants ESCROCS du 20ème siècle pour les banir à jamais , laissant la place , non pas aux "devises chimériques" qui abetissent nos jeunes , mais à l'éxercice réèl du droit de citoyenneté .
Notre Combat , donc , vient tout juste de commencer .
Un Grand Merci à Mr Gil .
Signé : azalmo