Loading...

Friday, June 05, 2009

Interfaith International dénonce la situation de privation des femmes sahraouies dans les camps du polisario

L'Organisation non gouvernementale internationale Interfaith International a dénoncé, jeudi, la situation de privation qu'endurent les femmes sahraouies dans les camps du polisario.
Intervenant dans le cadre d'un panel sur les droits de la femme, organisé en plénière lors de la 11-ème session du Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'ONU, outre Interfaith International, deux autres ONG, l'Internationale Démocratique du Centre (IDC) et l'Union de l'Action Féminine (UAF) ont salué les progrès réalisés par le Maroc en matière des droits de la femme.
Les trois ONG ont mis en exergue les droits dont jouit actuellement la femme au Maroc, grâce aux différentes réformes qu'a connues le Royaume, notamment l'adoption d'un nouveau code de la famille.
Elles ont précisé, dans une intervention commune, que ce texte garantit les droits civils et juridiques de la femme, protège l'enfant, assure l'égalité entre les conjoints, précisant qu'actuellement les femmes sont membres des deux chambres du parlement marocain, et participent activement dans la vie politique.
Interfaith, l'IDC et l'UAF ont, en outre, relevé l'existence d'une volonté politique d'appui au relèvement du pourcentage de participation des femmes marocaines à toutes les institutions publiques aux plan national, régional et local.
Les trois ONG ont fait remarquer que les femmes vivant dans les provinces du sud du Maroc jouent un rôle primordial dans la vie active et au sein de la société civile et bénéficient de droits acquis, contrairement à leurs concitoyennes dans les camps du polisario.
Malheureusement, ont-elles déploré, les femmes séquestrées dans ces camps sont privées de ces droits, ce qui suscite chez elles des sentiments de souffrance physique et morale.
GENEVE MAP 05/06/20089

No comments: