Loading...

Friday, December 03, 2010

Le parlement espagnol condamne le Maroc : Quand le Racisme se prend une voix démocratique. Los Moros leur répond.

La babouche, Bélgha, c'est que le Moros doit bien protéger ses pieds. Le parlement espagnol et à l'unanimité vient de faire la demande au gouvernement espagnol de condamner le démantèlement du campement de Laayoune, tout en appelant à "intensifier les relations de l'Espagne avec le Polisario, représentant légitime du peuple Sahraoui". Blogueur assidu comme je suis, je me dirige vers un moros, pour lui demander son avis sur la chose.Alors, je demande aux parlementaires démocratiquement élus d'un pays démocratique de l'union européenne qu'est l'Espagne de se prendre un tapas, une cerveza et d'entendre la voix de Ce MOROS qui leur répond (l'équivalent du "nègre" quand un espagnol parle d'un Marocain).Portant sa babouche habituelle, sa djellaba et assis sur son âne qui broute du tbéne de qualité supérieur, ce Moros intello interpelle le développé parlement espagnol, dont les membres portent des accoutrements serrés dits"costumes et cravates".Il retira son sebssi (Pipe ancestrale pour fumer le tabac qui rend heureux -le fameux kif-) d'un coup vif et s'exprima. Vu que notre Moros a bien fait des études à Lqarawiyine, il a développé une rhétorique digne des 7lay9iya de jame3 lfna et il se lança :Mesdames, Messieurs les parlementaires du parlement Espagnol, Vous, chers élus, vous venez de condamner la violence du démantèlement du campement de Laayoune. Très bien. Mais qui sont les victimes de ces violences ? Qui selon HRW et Amnesty International sont au nombre de 13 morts, dont 11 SONT DES FORCES DE sécurité MAROCAINES. Nous voulons bien croire en votre bonne volonté chers parlementaires, sauf que vous êtes endoctrinés par une partie de la presse Espagnole qui a parlé de génocide au Sahara, d'extermination, de fosses communes, de centaines de morts : Une sorte de diabolisation continue du Maroc et des Marocains.Pourquoi n'avez-vous pas condamné votre presse qui vous a menti -pour vendre plus en ces temps de crise en jouant sur le racisme anti-Marocain- ? Votre presse s'est excusée de ses mensonges ? Oui, mais entre temps, cela a fait son effet : Le Marocain -Los Moros- est devenu le diable !Nous n'avons jamais dit que le Maroc est une démocratie développée. Le Maroc est certainement le plus démocrate de sa région (Maghreb), mais il n'a pas atteint le niveau de démocratie Espagnole.Mais alors, pourquoi enlevez-vous dans votre presse tout pouvoir décisionnel des Marocains comme si ils étaient des zombies téléguidés par le gouvernement (même si ils étaient 3 millions de zombies dans la rue pour vous dire : Oui à la paix).Vous diabolisez les Marocains, les colons du Sahara comme vous les nommez, et je vous signale que vous êtes démocrates. Et que d'autres démocrates avant vous, ont utilisé la diabolisation d'autrui pour aller vers une guerre mondiale : Hitler a été démocratiquement élu aussi. Pourquoi donc faites vous la parallèle avec le Maroc comme étant l'oppresseur ?S'agit-il d'une oppression si les forces de l'ordre démantèlent une manifestation ? Dans ce cas, votre pays est le premier oppresseur au Monde puisqu'il vient d'utiliser des bombes lacrymogènes contre ce que vous appelez "les musulmans de Melillia" pour ne pas les nommer les Marocains de Melillia ? On élimine d'emblée votre amour et votre envie de défendre les opprimés, car vous même vous opprimez violemment les manifestants de Melillia, vous torturez violemment même les vôtres, et vous ne voulez rien entendre sur le droit à l’autodétermination du peuple basque ?Et puis pourquoi le valeureux parlement Espagnol s'intéresse qu'à -la supposé- oppression Marocaine ?Pourquoi le Maroc est devenu votre cible numéro 1 ? Si vous en aviez le courage, vous auriez essayé de condamner la tuerie de votre armée postée en Afghanistan ou des centaines de civils Afghans sont tués chaque semaine ? Que vous a fait le peuple Afghan pour que vous le massacriez comme cela ? Montrez moi un seul afghan qui a commis un seul crime contre un seul espagnol et on croirait en votre haute bienveillance.Pourquoi -la supposée- souffrance du peuple sahraoui vous dérange mais pas celle du peuple Afghan ? Il n'y a que deux réponses :
Car le Maroc est par -sa putain de malchance- est votre voisin, chers démocrates du pays démocrate qu'est l'Espagne de l'entité démocrate qu'est l'Europe ?
Car vous vous en mordez les doigts d'avoir quitté -sans trop le vouloir- votre regretté 53ème province espagnole -le Sahara- ? Sachez chers démocrates du parlement Espagnol que vous ne reverrez jamais le Sahara sous une forme de dépendance Espagnole. On sait bien que vous n'êtes pas aussi cons de réclamer le Sahara ouvertement. Même si, avouons le, il y a bien des incultes parmi vous -comme chez les Moros d'ailleurs- comme ce sénateur Espagnol du Parti Populaire, porte paroles des affaires extérieures au Sénat qui dit que "l'Espagne n'a jamais donné (le Sahara au Maroc) dans un cadre juridique".Ce Monsieur serait-il entrain de se mentir puisque selon lui, l'Espagne n'a jamais donné le Sahara au Maroc ? Allons donc cher Mr le sénateur inculte, pourquoi il n y a plus d'armée ni d'espagnols au Sahara si le Sahara est toujours le votre ?Chers parlementaires espagnols -en partie- regretteriez vous d'avoir remis le Sahara au Maroc ? Vous en voulez à votre dictateur Franco qui a quitté précipitamment le Sahara alors qu'il était sur son lit de mort. Allez le lui demander, et ne nous cassez pas les couil***.En tout cas chers Messieurs les démocrates, si vous voulez reprendre, sous une forme ou une autre, le Sahara à travers un mini-état géré par vos protégés Polisariens, il faudrait passer sur le corps des 34 Millions de Marocains.Car si vous ne les éliminez pas tous (ou comme certains d'entre vous disent : les Marocains sont des cafards, il faudrait les écraser), ils seront heureux de vous rendre la monnaie.Et puis, vous déclarez, chers Messieurs les démocrates, que le Polisario est le représentant légitime du peuple Sahraoui.Dites-nous qu'est ce qui le rend légitime ? A-il été démocratiquement élu par le peuple Sahraoui ? Jamais. Son dirigeant, Mr Abdelaziz, est il été élu démocratiquement ? Jamais. Il règne depuis 1979 !Et puis, que faites vous des voix des Sahraouis Unionistes Marocains ? Pourquoi voulez-vous opprimer leurs voix ? Pourquoi êtes-vous pour le totalitarisme Polisario ?La légitimité du Polisario découle-elle de son combat armé ? Dans ce cas là, l'ETA serait aussi légitime que le Polisario puisque l'ETA a aussi des actions militaires contre l'Espagne.Le Moros que je suis, veut bien comprendre ce coté légitime dans le Polisario.Tiens, le Moros vous dit : OUI, le Maroc est pour l'autodétermination du peuple Sahraoui.Alors, allons y Messieurs les sénateurs, QUI VA VOTER POUR VOTRE RÉFÉRENDUM -le sénat espagnol a demandé la réalisation du référendum- ? Les Sahraouis de 1975 à qui vous aviez donné vos passeports ? Je vous signale qu'une grande partie d'entre eux sont... Morts !Qui va voter pour votre référendum tant rêvé ? Tous les habitants actuels du Sahara ? Vous savez très bien que le Polisario n'en voudra pas.Sinon, montrez nous comment vous allez faire pour déterminer qui est Sahraoui ou pas ?Allez vous faire un test génétique pour connaitre qui est Sahraoui ou pas ? Car comme vous le savez, les Marocains du nord se marient (eh oui, je suis sûr que vous allez la nommer, la colonisation par le mariage comme vous aimez décrire les Marocains du Sahara) avec les Marocains du Sud -du Sahara-. Leurs enfants sont-ils alors Sahraouis, Marocains ou ils n'ont pas droit au vote ?Et puis, vous êtes chers Mrs les parlementaires représentants du peuple "ami" espagnol, les derniers à parler de référendum pour les Sahraouis car vous refusez même aux vôtres -les catalans- de réaliser ce référendum ! Vous avez justifié ce niet catégorique au référendum des catalans par son caractère anti-constitutionnel.Le Maroc aussi a le droit de justifier ce refus du référendum au Sahara puisque la constitution Marocaine interdit toute atteinte à l'intégrité du territoire Marocain. Sauf si vous croyez que votre territoire a le droit d'être intègre et pas celui des "Moros".Les Moros que nous sommes aurions pu croire que votre parlement est animé de bonnes volontés si vous aviez demandé des excuses au peuple Marocain dont vous avez occupé les terres seulement parce qu'il était faible et tué des milliers par des armes chimiques au Rif. Vous auriez dit : ah, ça c'est le passé.Sauf que... votre pays tel qu'il est actuellement a été en partie construit par les ressources des terres Moros. Vous vivez au dépens du sang de nos mères et pères Moros, mais vous continuez avec votre aire hautain de chercher la confrontation avec les Moros ?Et puis une dernière question : Pourquoi vous vous acharnez autant sur le Maroc et les Marocains ? Le Maroc -après la fin de l'occupation espagnole au Rif comme au Sahara- a il entrepris des actes terroristes contre l'Espagne ? Non ?Alors pourquoi vous soutenez tant le Polisario qui a tué une centaine d'Espagnoles, et cela en 1978 après la fin de la présence espagnole au Sahara ? Si vous voulez soutenir le Polisario qui vous manipule par de la fausse information, allez y. Mais je vous prie, Moros que je suis, de soutenir la paix et non un camp ou l'autre, une paix qui permettra aux uns comme autres de cohabiter ensemble.Car sinon, cela va vous péter à la gueule comme à celle de toute la région : Les Marocains n'ont rien à perdre si ils perdent leur Sahara. Dans ce cas là, vous regretterez qu'il n y a pas eu un Juan Carlos pour vous dire : ¿Por qué no te callas?
Et puis, Le Moros repris son chemin sur dos d'âne, et rentra sous sa tente. Son harem l'accueillit avec les youyous habituels.

No comments: