Loading...

Thursday, April 28, 2011

OTAN- Rapport Confidentiel: La majorité des mercenaires en Libye sont du Polisario

Les responsables de l’OTAN sont persuadés que l’étonnante résistance de Kadhafi est due en grande partie aux colonnes de mercenaires qui combattent à ses côtés, notamment ceux du Polisario. Cette certitude a été confirmée par les révélations d’un ancien partisan du colonel Kadhafi qui vient de passer du côté de la rébellion, selon le quotidien britannique « The Telegraph » qui cite de hauts responsables de l’Alliance Atlantique.
révélé que le régime du colonel Kadhafi a dépensé plusieurs millions de dollars pour le paiement des mercenaires du Polisario qui combattent à ses côtés.
Les détails de l’accord de recrutement de centaines de mercenaires du Polisario sont arrivés entre les mains des responsables de l’OTAN par le biais de ce dissident, qui a lui-même négocié le contrat avant de faire défection et passer du côté de la rébellion. Selon lui, les mercenaires sont payés 10.000 dollars chacun pour deux mois passés à combattre aux côtés des troupes du colonel Kadhafi. Les révélations de ce dissident confirment aussi que l’entrée en Libye des mercenaires du Polisario bénéficie de la complicité d’un intermédiaire particulièrement efficace. Il s’agit de Mohamed Yeslem Beissat, ancien ambassadeur du Polisario en Algérie, qui a conservé de profondes amitiés avec les responsables du DRS, les redoutables services des renseignements militaires algériens.

Le contrat de recrutement des mercenaires du Polisario a été conclu au début de mars dernier, au moment où le régime de Mouammar Kadhafi vacillait dangereusement sous les coups de boutoirs de la rébellion. Les lieutenants de Kadhafi ont également recruté de nombreux autres mercenaires du Mali et du Niger, dont certaines tribus ont maintenu des liens très solides avec le régime libyen. Selon « The Telegraph », les informations obtenues par les responsables de l’OTAN au début de la crise montraient déjà que Kadhafi comptait énormément sur le soutien des mercenaires pour défendre son régime, mais les récentes révélations du dissident montrent que le dictateur libyen est toujours à la recherche de combattants supplémentaires.

No comments: